Agreg...et Capes !

Publié le par FLM

En 1998, une agrégative se prenait de passion pour Gérard de Nerval, au programme d'un concours qu'elle réussit brillamment... En ce début décembre 2011, elle nous emmène sur les traces de Gérard, "enfant du Valois", vers la forêt d'Ermenonville et l'abbaye de Chaalis. Dimanche prévu pluvieux. Elle s'est assurée les services d'une spécialiste des marches dans les forêts du Nord de Paris...reconnaissable à sa cape argentée.

DSC02816

Les participants se regroupent selon la couleur de leur cape. Il y a les rouges, les vertes et les bleues.

Première question : Qui est qui ? Pour le savoir...

DSC04832DSC02824DSC02817

 Avant le départ chacun écoute attentivement les consignes...la spécialiste a préparé le trajet mais on voit que la direction nous est finalement indiquée par Liliane qui connait tout ça les yeux fermés...(c'est elle l'amie de Gérard).

DSC02829  DSC02830

Belle pluie, belle forêt et fort beau rocher "la Pierre Sorcière" d'où l'on pourrait voir les tours de Senlis mais...

DSC02827DSC02826DSC02825DSC02828

La promenade est pédagogique : un détour pour admirer un "liquidembar" ...

DSC02831

DSC02834DSC02832DSC02833

puis un autre vers "l'Ancêtre de perthe", chêne remarquable, vieux de 250 ans.

DSC04847DSC02835DSC02837

Les questions fusent : Et cet arbre abattu, quel âge ? et cet autre à quatre fûts , dit le "Bénitier de Saint Hubert", un seul arbre ? 

DSC02841DSC04851DSC02839

Une seule question n'est jamais posée : Doit-on enlever ou garder les capes ?

 

DSC04839DSC04838

      Déjeuner à l'abri ! dans une grande pièce du domaine de l'abbaye de Chaalis. A l'apéritif, la présentation de la vie et l'oeuvre de Gérard de Nerval par notre professeur est un peu perturbée par le léger brouhaha de l'ouverture des sacs.

Deuxième question : Qui se rappelle de quoi ? Pour s'en souvenir

Au dessert, des bougies sur un gâteau d'anniversaire... 

DSC02844DSC02845DSC04853DSC04852DSC02852DSC04857DSC02846DSC02850

puis nos deux guides nous interprètent quelques chansons populaires de la région que se plaisait à évoquer Gérard..

      DSC02853DSC02854

     Bien requinqués, nous visitons la chapelle et les ruines de l'abbaye...

 

 DSC04859

et pour la photo finale, on reconnaît les inconditionnels...les autres font mine que la pluie a cessé... 

 

 Ermenonville 0201

Nous reviendrons sous le soleil célébrer Sylvie et les chansons et légendes du  Valois !

FLM

Merci à Renée et Alain sans qui cet article n'aurait pu être illustré !

Merci à la spécialiste qui nous a appris les noms de chaque site remarquable ! 

La totalité des photos est   

Réponse 1 :

les capes bleues : Marie-Claire, Anne-Yvonne, Maurice, Jean-Marc et Liliane

les capes rouges : Renée, Yvonne et Geneviève

les capes vertes : Fanfan, Alain et Yves

la cape en argent : Cécile

Réponse 2 :

Nerval avait passé une grande partie de son enfance chez son grand-oncle maternel qui habitait Mortefontaine. Il retournait régulièrement dans la région et notamment en forêt d'Ermenonville. Son nom de plume est tiré d'une ancienne propriété familiale : le Clos nerval près de Loisy. Il évoque cette région dans les Filles du feu, spécialement dans la nouvelle intitulée Sylvie et dans Chansons et légendes du Valois.

 

Publié dans Randonnées amicales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

YLM 10/01/2012 14:50

On ne voit pas la pluie, seulement les capes,... Le rayon de soleil dans le coeur des marcheurs affamés, à écouter l'explication de texte sur les nouvelles de Gérard de Nerval, était bien le plus
fort.... Bravo pour le blog

liliane 10/01/2012 13:31

Quelle gaieté grâce aux capes!! On ne sent pas l'humidité et on n'entend pas les petits bavardages de la classe. mais le professeur n'ayant pas pu le faire, un contrôle sera organisé aux beaux
jours !! Il faudra réviser les 2 séances ! Mme Valéry - Le Gallic

Yves 09/01/2012 20:21

Que d'eau, que d'eau !